Candaulisme : Sa femme se fait prendre par un black

Candaulisme : regarder sa femme se faire prendre par un black

Candaulisme

Depuis quelques temps, j’avais un fantasme qui me tenait énormément à cœur. Je voulais essayer le candaulisme avec ma femme…

Bien qu’elle soit très coquine, elle avait du mal à s’imaginer baiser avec un autre mec devant moi. Pourtant, nous partagions déjà beaucoup de choses ensemble. Nous regardions ensemble des films porno, on reluquait des meufs et des mecs dans la rue ensemble.

Puis, nous échangions nos impressions, nous recherchons ensemble des endroits insolites pour faire nos coquinerie. Et surtout on partageait déjà ensemble la même passion pour les femmes.

CandaulismePourtant j’avais envie de pousser le désir encore plus loin : je voulais voir ma femme baiser avec un autre gars. Nous en avions discuté plusieurs fois ensemble, mais elle ne voulait pas en entendre parler. Jusqu’à ce fameux jour…

On était samedi soir, le jour de notre anniversaire de mariage. Nous avions prévu de faire un petit dîner aux chandelles chez nous.

Ma femme s’est habillée ultra sexy pour l’occasion, je sentais que ça allait être une très bonne soirée. Le repas se passa dans une très bonne ambiance, elle me regardait avec ses yeux remplit d’amour et de désir…

Nous arrivions au dessert, elle m’avait préparé un gâteau à base de gingembre… Sa promet pour la suite…

Peggy m’avait préparé une très grosse surprise, cela faisait des semaines qu’elle était très mystérieuse…

Je regarde ma femme, elle me sourit avec un petit air coquin dans le regard. Et elle me dit : « Maintenant tu m’obéis, déshabille-toi ! »

Surpris par son attitude dominatrice, cela m’excitait d’autant plus… Je bandais comme un cheval, nu comme un ver, le zob tendu en direction de Peggy.

Elle sortit pris un foulard et m’ordonna de ne pas bouger. Elle mit le foulard autour de mes yeux et me demande de m’agenouiller.

Peggy veut jouer la dominatrice, ça me plait bien… Je sentis qu’elle remonta sa jupe et me dit d’un ton autoritaire : « lèche-moi, maintenant ! ».

Je pris ses fesses dans mes mains et je commençai à passer ma langue entre ses petites lèvres toutes mouillées. Puis, ma langue effleura son clitoris qui était déjà tout gonflé.

Elle prit ma tête entre ses mains pour m’étouffer entre ses cuisses, elle dégoulinait de mouille…

Par la suite, elle prit son téléphone portable et appela quelqu’un. Je ne comprenais plus ce qu’il se passait… Et là je l’entendis dire : « C’est bon, tu peux venir ! ».

Je m’écarta de ses cuisses pour lui demander qui allait venir, mais elle reprit ma tête dans ses mains et me poussa le visage contre son sexe tout humide. Je continuai à lécher et là j’entendis la porte de la maison s’ouvrir et se refermer.

Candaulisme complice…

Candaulisme
Candaulisme

Par la suite, Peggy relâcha son étreinte et m’enlevât le foulard autour de mes yeux afin que je puisse voir la personne qui venait d’arriver. C’était un grand black très baraqué et Peggy me dit : « Je te présente Moussa,  mon coach sportif qui me drague depuis des mois donc si tu es d’accord pour le candaulisme, Moussa va pouvoir s’occuper de moi ».

Surpris et à la fois très excité, je fais oui de la tête à Peggy. Moussa un peu intimidé vis-à-vis de la situation, se déshabille à son tour. Il commença par enlever son tee-shirt, nous laissant apercevoir un torse très musclé, marqué par des tablettes de chocolat. Puis, il enleva son pantalon, ainsi que son boxer laissant apparaitre une bite énorme !!!

Un vrai étalon ! Et sa bite était déjà bien gonflée. Elle faisait le double de la mienne, pourtant je suis déjà bien monté ! Ainsi, je regardai ma femme, elle aussi avait l’air d’être surprise par le gabarit exceptionnel de son coach sportif.

Soudain, il s’approcha d’elle. Par la suite, il l’a déshabilla sensuellement, moi j’étais spectateur de la scène. Peggy est superbe, ses tétons étaient tout tendus.

Durant plusieurs minutes, ils se roulaient des pelles. Puis, elle se mettait à genoux pour lui pomper son gros dard. Enfin, elle m’attira vers elle afin que je puisse bien la voir sucer ce grand étalon.

Candaulisme
Candaulisme

Je bandais comme un fou ! Elle n’imaginait pas à quel point elle me faisait plaisir ce soir-là… Ensuite, je passai ma main dans dos mais elle me repoussa en me faisant comprendre qu’il fallait que je reste spectateur. Effectivement, le candaulisme m’excite énormément.

Elle arrêta de le sucer et là il l’a mis à quatre pattes afin de pouvoir la tamponner violemment en levrette. Sa petite chatte était complètement évasée par le gros black.

Je me branlais comme un fou en les regardant… Peggy lança des cris de désirs, elle prenait son pied comme petite cochonne !!!

Elle tortilla du cul comme une dingue, elle venait d’avoir un orgasme des plus violents.

Il arrêta de la pilonner en enlevant sa grosse bite de black pour qu’elle l’a prenne dans sa bouche. Moussa était sur le point de gicler tout son foutre dans la bouche de ma femme… Ma femme recracha la bite du black et le branla de la main. L’éjaculation était puissante et recouvrit tout le visage de Peggy… Elle en redemandait cette cochonne !

Le black se rhabilla et parti, ma femme s’approcha de moi et me dit « bon anniversaire de mariage, mon chéri ».

Exhibitionniste, libertine et amatrice de Porno Chic à la française. Superbe brune … En effet, je pourrais être votre voisine, votre collègue ou simplement une femme que vous croisez dans la rue sans vous douter qu’en réalité se cache sous ce visage “d’ange” une vraie salope avide d’orgasmes à la chaîne.


Les utilisateurs qui ont aimé cet article :

  • avatar

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Notice: Undefined index: rememberMe1198 in /home/www/vhosts/madintouch.com/httpdocs/wp-content/plugins/i-agree-popups/includes/i-agree-wp-footer.php on line 84
 

avertissement

Exhibitionniste, libertine et amatrice de Porno Chic à la française. Superbe brune … En effet, je pourrais être votre voisine, votre collègue ou simplement une femme que vous croisez dans la rue sans vous douter qu’en réalité se cache sous ce visage “d’ange” une vraie salope avide d’orgasmes à la chaîne.