Fétichiste avec sa petite beurette soumise

Je m’appelle Samia, j’ai 20 ans, je suis une petite beurette salope et je vais vous raconter ma première expérience sexuelle avec mon fétichiste…

Il y a quelques années, j’étais en couple avec mon premier grand amour : Désiré qui était âgé à l’époque de 18 ans.

C’était le mois de juillet et je n’étais plus vierge depuis 1 mois grâce à lui.

Durant l’été, les parents de Désiré étaient partis en vacances et ils nous avaient prêté leur maison pendant une semaine. Je n’avais rien remarqué de son attirance pour mes pieds et pour le fétichisme. Mais il est vrai qu’il aimait me les caresser et me les masser, ce que je trouvais assez agréable.

Ce soir-là, après avoir pris ma douche et mis ma nuisette, je vais m’allonger sur le canapé en posant mes pieds nus et bronzés sur lui. Je lui fais alors remarquer que j’ai mis le bracelet de cheville en argent qu’il m’avait offert cet après-midi. En même temps avec un cadeau comme celui-là, j’aurais dû me douter qu’il était fétichiste… Il me sourit et commence à jouer avec le bracelet, le faisant glisser langoureusement le long de ma cheville.

Le film démarre et Désiré commence à me masser les pieds comme les autres soirs, toujours en insistant un peu plus sur la plante des pieds. J’apprécie de plus en plus ses caresses, jusqu’au moment où je sens contre ma voûte plantaire droite une sensation différente au toucher, quelque chose de chaud et dur… Je suis surprise et sans réagir je comprends très vite qu’il a sorti sa grosse bite de son boxer !!!

Je comprends par les légères pressions de son gland contre mon pied qu’il a pris son sexe dans la main.

Désiré est en train de se masturber lentement et discrètement contre la plante de mon pied droit. Je trouve ça de plus en plus excitant… Je me demande s’il pense que je dors à ce moment-là, comme il ne voit pas mon visage et que je n’ai pas bougé depuis un moment. Un vrai fétichiste !

Quoi qu’’il en soit, Désiré continue à se masturber sur la plante de mon pied en me tenant par la cheville avec son autre main. Je sens alors les premières gouttes de sperme couler sur mon pied. Il profite de ces quelques gouttes de lubrifiant pour frotter doucement son gland avec mon pied.

Après quelques minutes, je décide de lui faire comprendre que je ne dors pas. Je commence à bouger mon pied en plaquant délicatement son sexe contre son ventre. Il soulève son tee-shirt et pousse un léger gémissement.

Je positionne alors mes orteils sur toute la longueur de sa grosse teub et commence à agiter mon pied lentement de bas en haut.

Il caresse alors le dessus de mon pied et je l’entends gémir de plus en plus fort. En même temps que je le branle, je remue légèrement les orteils pour exercer une pression de plus en plus forte sur sa bite.

Sa respiration m’aide à prendre conscience qu’il est très excité. Comme je suis novice en la matière, j’essaye avec mon pied gauche de caresser ses testicules, ce qui semble l’exciter encore plus. Ensuite, il m’arrête quelques instants et repositionne son gros sexe au milieu de mon pied droit pour que je puisse le branler avec la plante du pied toujours contre son ventre.

Puis, je continue mes caresses et mes mouvements de bas en haut.

Au bout de quelques secondes, je sens sa main sur mes doigts de pied et l’autre serrant un peu plus vigoureusement ma cheville.

Je l’entends dire : “oh oui continue Samia, ma petite beurette, vas-y ne t’arrête pas…”.

Désiré prend le relais et reproduit avec ses mains la cadence de la masturbation. Je réalise que pour la première fois, je suis en train de masturber un homme fétichiste de mes pieds. Et peu de temps après, dans un cri de jouissance extrême et bien qu’il ne peut se retenir, il crache son sperme sur mon petit pied encore vierge quelques minutes auparavant.

Je ne m’attends pas à pouvoir le faire jouir avec mes pieds et encore moins si rapidement ni avec autant de force.

Je continue à masturber la grosse queue de mon fétichiste lentement après qu’il ait joui. Quand alors je sens son sperme chaud et humide dégouliner sur mon pied, son sexe commence à se ramollir rapidement.

Par la suite, je le regarde et il paraît gêné de ce qui vient de se passer. Je me dis qu’il a sûrement peur que je trouve cette pratique bizarre…. Néanmoins, je cherche à le rassurer en lui faisant des sourires.

Puis, en voyant une grosse quantité de sperme sur son ventre, je pose mon pied dessus et je l’étale doucement en le regardant dans les yeux. Désiré fixe alors mon pied lui caressant le ventre et je lui dis : “ Tu aimes les fétichistes ? 

Il me répond timidement “ Hummmmmm oui beaucoup ! car je suis un vrai fétichiste ma petite beurette… 😉 

Depuis cette fameuse soirée, je sais de quoi sont capables mes petits pieds…

Fétichiste avec sa petite beurette soumise et obéissante
5 (100%) 1 vote
Madintouch Love & Partage
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •