Première expérience bisexuelle entre femmes sur Madintouch

 

Ma première expérience bisexuelle : le 1er décembre 2017, je me réveille aux alentours de 10h avec une envie irrésistible de rencontrer un couple pendant le week-end pour une aventure FFH.

Ce sera ma première expérience en compagnie d’un homme et d’une femme.

Je me connecte donc sur le site libertin madintouch où j’ai constaté avec stupeur que j’avais pas mal de succès auprès de la gent féminine mais aussi auprès des couples. Je ne m’y attendais absolument pas. Ceci dit, comme tout site il y’a des personnes très bien mais aussi des personnes assez spéciales avec des pratiques qui ne m’attirent pas.

Au fil des discussions avec plusieurs couples, je m’aperçois que je n’ai malheureusement aucun coup de cœur. Assez déçue, j’en conclus que je ne trouverai pas ce que je recherche sur ce site. C’est alors que je tombe sur la page d’un couple vraiment mignon qui retient mon attention. Leur photo de profil est très explicite : deux femmes et un homme portant des masques. Ce côté mystérieux et artistique me séduit immédiatement.

Aussitôt,  je prends mon courage à deux mains et je leur envoie un petit message, qui avec le recul était vraiment banal. Bien que je ne m’y attende pas,  je reçois une réponse quasiment instantanée. Très stressée mais aussi très excitée, je commence à discuter avec eux. Après plusieurs messages, nous échangeons nos numéros de téléphone.

 

 

« leurs voix me transportent immédiatement, je suis suspendue à leurs lèvres »

Ils m’appellent dans la foulée et leurs voix me transportent immédiatement, je suis suspendue à leurs lèvres. Ils me proposent d’emblée de venir passer la soirée et le week-end dans leur maison avec une amie eux. Très angoissée et inquiète, j’hésite durant quelques instants. En définitive, Jules par ses mots convaincants et rassurants parvient à me faire accepter.

Je m’empresse donc de filer sous la douche pour m’apprêter et ainsi, me présenter sous mon meilleur jour afin de leur plaire. Maëylis, la copine de Jules, est vraiment ravissante et je tiens particulièrement à la séduire en priorité. Une fois habillée et maquillée, je prépare ma valise avec un florilège de tenues sexy. Puis, je m’engage sur la route enneigée, la boule au ventre.

« je suis toute émoustillée à l’idée de passer une belle soirée avec de parfaits inconnus »

Bien qu’angoissée, je suis toute émoustillée à l’idée de passer une belle soirée avec de parfaits inconnus si charmants. Je m’interroge longuement sur l’aventure que je m’apprête à vivre. En réalité, j’appréhende surtout la rencontre car je crains de ne pas leur plaire.

La neige et le verglas ont recouvert les routes Il faut bien dire que dans notre région, il est quelque peu inconscient de se déplacer en voiture en pleine nuit en cette saison.

Soudain, le drame a lieu ! mes roues perdent l’adhérence sur la route au contact d’une congère et c’est la glissade ! je tente de reprendre le contrôle de ma voiture mais cette dernière termine sa course sur le bas-côté en pleine rase-campagne.

En somme, je me retrouve isolée car vraisemblablement personne n’emprunte ce chemin et des tremblements de terreur me parcourent tout le corps.

« je pense avoir eu la pire frayeur de ma vie »

Puis, je reprends mes esprits et décide de prendre les choses en main. Aussi, à force de persévérance et d’acharnement je parviens à me dégager du fossé et à regagner la route. Je pense avoir eu la pire frayeur de ma vie.

Pourtant d’une nature optimiste et positive, je décide d’appeler Jules pour qu’il vienne me chercher à la ville la plus proche d’où je me trouve. Ce dernier accepte sans hésiter. Je l’attends durant une heure, alors pour patienter j’écoute de la musique tout en pratiquant des exercices de respiration profonde histoire de me détendre.

Dès son arrivée, toute la pression accumulée redescend. Je suis soulagée de ne plus être seule et surtout je me sens rassurée et en sécurité.

D’abord nous discutons un petit moment sur le parking de l’effroyable aventure qui vient de m’arriver, puis il m’embrasse. Je dois avouer qu’il est très séduisant et cette première approche me plaît drôlement.

 

« je suis très excitée et impatiente de rencontrer Maëlys et Nina »

Sur la route jusqu’à son domicile, nous nous racontons énormément de blagues et autres histoires rigolotes. Il a vraiment beaucoup d’humour et me met tout de suite à l’aise. Sur le trajet, tout un flot de questions commence à inonder mon esprit.

Malgré tout, je suis très excitée et impatiente de rencontrer Maëlys et Nina.

Une fois arrivés dans leur demeure, le stress refait surface. Néanmoins la rencontre avec les deux charmantes jeunes femmes se passe plutôt bien. Reste toutefois ce sentiment négatif qui m’envahit de plus en plus. J’ai l’impression de ne pas leur plaire. Est-ce une simple appréhension face à l’inconnu ou la réalité ? la suite de la soirée va sûrement me le révéler.

Cependant, je me dis qu’il faut que je fasse abstraction de cette sensation afin d’essayer de vaincre ma timidité et de parvenir à m’intégrer.

Les filles ont l’air très proches et j’éprouve quelques difficultés à m’immiscer dans ce binôme. J’ai peur d’être maladroite car ce n’est pas dans ma nature de m’imposer. Je décide de laisser les choses se faire naturellement et d’attendre de voir ce qu’il se passe lors de cette première expérience bisexuelle.

« je suis obnubilée et subjuguée par ce corps de rêve »

Pour être tout à fait honnête, Maëlys est absolument divine. Elle a des formes voluptueuses, une poitrine pulpeuse, de larges hanches et un fessier bien rebondi. En d’autres termes, elle est vraiment sensuelle. De plus, son beau décolleté laisse entrevoir la naissance de ses beaux et gros seins, ce qui me trouble considérablement. Je suis obnubilée et subjuguée par ce corps de rêve et ce regard profond qui me captive. Je bois ses paroles et la dévore des yeux.

Nina est aussi une très jolie jeune femme, grande et fine avec un très joli sourire et le regard qui pétille. Ses vêtements camouflent ses formes, ce qui me donne l’occasion de fantasmer sur son corps.

La soirée, basée sur le thème Mojitos et pizzas « maison » peut enfin commencer. Jules s’approche de moi et nous échangeons quelques baisers langoureux. De leur côté, Nina et Maëlys s’enlacent et s’embrassent avec délectation. Ce prélude annonce une soirée coquine et chaleureuse.

« la température grimpe et l’atmosphère se charge d’électricité »

Au cours du dîner, les filles et moi faisons plus ample connaissance et apprenons à nous connaître. Une ambiance festive et détendue s’installe progressivement sur fond de musique, rires et chamailleries.

Nous discutons tous les quatre pendant des heures sans s’apercevoir du temps qui passe. Soudain, Jules allume la caméra pour partager sa joie d’être entouré de trois jolies jeunes femmes sur madintouch.com. Petit-à-petit la température grimpe et l’atmosphère se charge d’électricité.

En premier lieu, Maëlys nous invite à prendre le sexe de Jules en bouche à tour de rôle puis ensemble. A la vue de son visage qui se contracte, il semble être aux anges. Pour ma part, je trouve ce moment très excitant et mes dessous ne tardent pas à être trempés.

Nous portons des masques sur le visage pour garder notre anonymat sur le web et pour les quelques clichés que Jules a prévus de prendre.

« ses baisers me font tourner la tête »

C’est alors qu’arrive enfin le moment tant attendu où je peux embrasser la belle et douce Maëlys. Ses baisers me font tourner la tête je suis transportée dans une autre dimension. Ses lèvres tendres et sa langue percée attisent mon désir. Puis c’est au tour de Nina de m’offrir de langoureux baisers. C’est un moment également très sensuel car elle embrasse divinement bien.

Les heures défilent, il est maintenant 4h du matin et je suis épuisée. Cependant, personne ne semble décidé à aller se coucher pour le moment. Nous continuons donc à discuter de tout et de rien, à écouter de la musique, à chanter, à danser et rire.

« nous allons pouvoir dormir ensemble et nous laisser aller à quelques coquineries »

Finalement, aux alentours de 5h tout le monde est désormais chaud pour aller au lit. Nous nous dirigeons vers la chambre et je découvre deux matelas posés côte-à-côte qui prennent tout l’espace de la pièce. Une de mes interrogations se dissipe alors : nous allons avoir suffisamment de place. Ainsi, nous allons pouvoir dormir ensemble et nous laisser aller à quelques coquineries nocturnes.

La tension sexuelle remonte rapidement dans cette ambiance chaleureuse tandis que Maëlys câline son homme et que je me laisse charmer par la jolie Nina. Nous nous embrassons tendrement puis vigoureusement. Ensuite, j’entreprends un effeuillage lent et méticuleux durant de longues minutes pour sentir sous mes mains sa peau chaude et douce.

« la coquine est très sensible à mon introduction manuelle et a l’air d’apprécier »

Je découvre avec plaisir son corps athlétique aux formes parfaitement dessinées. Je suis brusquement plongée dans un état second si bien que j’en oublie mes appréhensions et mes peurs. Puis, je commence à peloter sa jolie petite poitrine bien ferme. Quelques coups de langue suffisent à faire pointer et raidir ses tétons. En même temps que je m’occupe de ses seins, je poursuis l’exploration de son corps avec mes mains intriguées. Ses fesses bien rebondies révèlent en moi un désir profond que je n’ai jamais ressenti auparavant. La sentant réceptive aux caresses que j’effectue sur le haut de son corps, je prends l’initiative de passer ma main sur son entrejambe déjà bien humide. Je glisse rapidement dans sa fente un doigt puis un deuxième. La coquine est très sensible à mon introduction manuelle et a l’air d’apprécier. Comme c’est une ma première expérience bisexuelle,  j’ai un peu peur de mal faire. Néanmoins, à la vue de son corps qui se tord et se cambre et au son de ses râles de plaisir, je pense qu’elle aime beaucoup.

 

Ensuite, Nina rejoint les bras de Maëlys. Elles s’étreignent et s’embrassent pendant que j’embrasse Jules. Tout se passe spontanément et sensuellement alors je décide de prendre les devants avec la jolie et voluptueuse Maëlys.

Je me dirige vers elle afin de sentir son corps à moitié nu contre le mien. Nous échangeons quelques baisers et soudain mes mains empreintes de désir partent à la découverte de ce corps qui m’a tant fait fantasmer toute la soirée.

Sentir ses tétons se durcir sous mes doigts me donne un frisson inexplicable. Puis je demande à la belle si je peux descendre avec ma bouche mais elle me répond par la négative. À l’annonce de son refus, je suis très déçue. En effet, j’aurais aimé lui procurer toute la jouissance qu’elle mérite.

 

« est-ce que je peux te donner du plaisir avec ma langue ? »

En dépit de sa réponse, je poursuis mon étreinte en prenant soin de m’appliquer. Dès que je la sens chavirer, je lui repose la fameuse question « est-ce que je peux te donner du plaisir avec ma langue ? » et là, à ma grande surprise, elle accepte. S’immiscent alors dans ma tête divers sentiments en l’espace de quelques secondes. D’abord, la satisfaction et l’excitation puis, la crainte de ne pas être à la hauteur et enfin, une danse de la joie interne phénoménale.

Effectivement, je tiens à rappeler qu’il s’agit de ma première fois sexuellement parlant avec une femme et que la pression est d’autant plus grande.

« j’exerce des mouvements aléatoires avec ma langue autour de ses lèvres et poursuis en saisissant son clitoris »

Aussi, j’entame une longue descente à partir de sa bouche, pour ensuite lécher ses beaux et gros seins et finir par arriver entre ses jambes. À ce moment précis, c’est le néant total dans mon cerveau,  je ne pense plus à rien à part donner du bonheur à Maëlys. J’exerce des mouvements aléatoires avec ma langue autour de ses lèvres et poursuis en saisissant son clitoris que je lèche encore et encore. Tout en continuant à la suçoter, j’introduis un doigt en elle. Elle paraît prendre son pied alors j’insère un second doigt dans son antre. Je la sens bouger et gémir, ce qui fait monter l’excitation en moi à son paroxysme.

Je continue de longues minutes mais j’aimerais que cet instant dure une éternité tellement j’aime la voir se délecter ainsi. Mes coups de langues et mes doigts plaisent vraiment à la belle demoiselle.

« notre soirée s’achève sur cette note de douceur »

Au même moment, Nina à se joint à nous pour embrasser la miss alors que je la lèche et la doigte encore. Au bout d’un moment, Maëlys me fait signe de remonter vers elle et je m’exécute promptement. Nous nous embrassons tous les quatre dans un dernier élan de tendresse complice et notre soirée s’achève sur cette note de douceur.

Je m’endors dans les bras de Maëlys, tout comme Nina et Jules, quant à lui s’assoupit collé contre Nina. La nuit, ou plutôt l’aube,  se déroule dans une atmosphère câline et paisible.

Pour cette première expérience bisexuelle, j’ai partagé avec Maëlys, Nina et Jules un délicieux moment. Ce fût une soirée riche en découvertes, que je ne suis pas prête d’oublier et qui me laisse encore rêveuse. J’ai réellement adoré que si l’occasion se représentait, je ne réfléchirais pas un seul instant.

Avec Internet il faut certes rester sur ses gardes, mais j’ai eu un bon pressentiment que j’ai suivi et qui m’a comblée. La peur de l’inconnu peut parfois nous réfréner dans nos envies mais je crois que si l’on veut vivre, il ne faut pas hésiter à la braver comme je l’ai fait lors de cette escapade sensuelle.

Moralité de l’histoire : si ça te fait peur c’est peut-être justement la chose qu’il faut essayer !

 

La parfaite inconnue

Catégories : Madintouch

Madintouch

Exhibitionniste, libertine et amatrice de Porno Chic à la française. Superbe brune ... En effet, je pourrais être votre voisine, votre collègue ou simplement une femme que vous croisez dans la rue sans vous douter qu'en réalité se cache sous ce visage “d'ange” une vraie salope avide d'orgasmes à la chaîne.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!